Ouvrir les yeux à ce qui nous entoure, prendre le temps de regarder et de voir. Finalement nous ne le faisons pas si souvent, à toujours courir au plus pressé, au plus urgent, qui parfois nous fait délaisser l’essentiel.

Profitons des pauses estivales pour nous reconnecter au moment présent dans toute sa plénitude. Juste admirer un paysage, qu’il soit campagne ou océan, œuvre d’art ou nuage, sans rien faire d’autre, sans penser à autre chose.

Ce moment de connexion n’est pas si évident, il demande parfois un effort pour lâcher prise de ce quotidien tyrannique. Mais c’est à nous de décider de s’arrêter, juste pour regarder…  

 
Carole Grouésy
Directrice de la Rédaction