Et c’est comme un espoir lorsque nos yeux s’attardent vers la fenêtre, pour peu que le ciel soit bleu, le souvenir de températures printanières émerge. Il suffit pourtant d’apercevoir l’orée des arbres pour redescendre sur la planète hiver. Heureusement, la Fashion Week a distillé sont flot de bonnes nouvelles !  

A l’image d’une Armine Ohanyan, très inspirée par la nature et aussi très concernée par son évolution et sa protection, la Haute Couture explose de vivacité et d’impertinence. 

Et l’Amour bien sûr, au rendez-vous du mois de février, pour lequel nous vous proposons une balade littéraire ponctuée de garde-temps plus irrésistibles les uns que les autres.

Entendiez-vous votre cœur qui bat….



Carole Grouésy
Directrice de la Rédaction